Posté par admin

L’agriculture Biologique

bioL’agriculture biologique constitue un mode de production qui respecte l’équilibre naturel, en excluant l’usage de produits chimiques de synthèse, d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) et d’intrants.
L’agriculture biologique, permettrait aujourd’hui la création d’activités et d’emplois tout en préservant la qualité des sols, de la biodiversité, de l’air et de l’eau.
Depuis le mois d’avril 2000, le logo européen peut être apposé sur les produits et ingrédients composés d’au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique obtenus
conformément à la réglementation européenne.

Les principes généraux de la production biologique sont les suivants :

  • Protéger l’environnement, minimiser la dégradation et l’érosion du sol, réduire la pollution, optimiser la productivité biologique et promouvoir un bon état de santé.
  • Maintenir la fertilité du sol à long terme en favorisant les conditions propices à son activité biologique.
  • Maintenir la diversité biologique à l’intérieur de l’écosystème.
  • Recycler les matériaux et les ressources le plus possible à l’intérieur de l’exploitation.
  • Soigner adéquatement les animaux d’élevage de façon à promouvoir leur santé et à répondre à leurs besoins comportementaux.
  • Préparer les produits biologiques, en étant notamment attentif aux méthodes de transformation et de manipulation, afin de maintenir l’intégrité biologique et les qualités essentielles du produit à tous les stades de la production.
  • S’appuyer sur des ressources renouvelables dans des systèmes agricoles organisés localement.

Quelques chiffre :

En France (2017) :

  • 1 777 227 ha (soit 6,6 % du territoire agricole français)
  • 54 044 opérateurs certifiés :
    • 36 691 producteurs (8,3 % des exploitations françaises)
    • 12 286 transformateurs
    • 4 783 distributeurs
    • 284 importateurs

Marché de l’alimentation bio en France (2017) :

  • 8,373 milliards d’euros (+ 17 % par rapport à 2016)
    • 7,921 milliards d’euros (TTC) de consommation à domicile (+ 18 % par rapport à 2016)
    • 452 millions d’euros (HT) d’achats par le secteur de la restauration hors domicile
  • 134 500 emplois directs créés par la production biologique

Dans l’Union européenne (2016) :

  • 12 millions d’hectares en production biologique
  • Près de 300 000 exploitations

Source : Agence Bio et Commission européenne

Les contrôles en bio (2016) :

  • 72 460 contrôles réalisés (dont 46 573 au titre du contrôle annuel obligatoire)
  • 5 190 sanctions allant du déclassement de produits jusqu’au retrait de l’habilitation de l’opérateur
  • 6,3 % des opérateurs ont fait l’objet d’un prélèvement pour analyse

Source : inao.gouv


Quelle est la différence entre un « produit BIO » et un produit « 100% naturel »?
Un produit bio, à ne pas confondre avec un produit dit « 100%naturel », est un produit soumis à une réglementation européenne qui définit les règles de production de l’agriculture biologique
et instaure un contrôle de certification obligatoire par un organisme indépendant.
Cependant un produit 100% naturel n’est pas à négliger, car même s’il n’est pas soumis au contrôle européen, il garde tous ses bienfaits.